Catégorie : fiches techniques

Fiche technique – en complément des magazines NUN studio et livrets de patrons

P1100940ared

poupée ANASTASIA et ANGELE 

P1070718a

Voici une petite aide pour celles qui veulent se lancer dans la réalisation de Mlle Dimanche et qui n’ose pas faire le pas toutes seules. Bon à part ça le PDF est trèèès détaillé, donc c’est surtout pour vous mettre en confiance :) 

P1070762a

bullea

Commencez par vous assurer que vous avez bien tout ce qu’il vous faut pour réaliser la poupée, soit  :

le kit (disponible ICI si besoin). Vous avez le descriptif au dos du kit. 

le PDF des explications de la poupée et de sa coiffe (2 PDF distincts), reçus avec le kit : pour les retrouver, voici quelques infos (si jamais) : l’émetteur du mail est cestdimanche.commande(at)yahoo.fr, le destinataire est l’adresse email fournie avec votre compte paypal, la date varie beaucoup (ne cherchez pas à la date du jour de votre commande mais beaucoup plus large) et enfin, n’oubliez pas de regarder dans vos spams ; )

une machine à coudre (certaines font tout à la main mais c’est à vous de voir, les explications comprennent une bonne partie du travail à la machine) et un fer à repasser (indispensable vous n’y couperez pas, mais ce n’est vraiment pas méchant ; ) !)

– du fil pour machine qui soit de la même couleur que le tissu de couleur de votre kit (soit beige, rose, bleu marine ou noir) et du fil de machine couleur chair (je me permets d’insister sur le fait que plus le fil sera de la même couleur, plus le rendu final sera soigné – c’est dit dans le kit : ) )

une aiguille à coudre pour votre fil de machine (pour les coutures à la main) et une aiguille à bout pointu plus grosse pour broder le fil de couleur et le fil blanc/crème qui est dans votre kit.

– du bourrage synthétique en quantité suffisante : l’équivalent d’une pastèque environ je dirai ? 

– un outil fin mais pas pointu (genre critérium sans mine) pour vous aider à retourner les bras et les jambes

-des épingles et des ciseaux de couture bien sûr

-du papier calque (un petit morceau comme la main) et un crayon à papier bien taillé (type HB, pas trop sec)

Voilà, vous êtes parée ! Prévoyez aussi un petit thé ou quelque chose pour recharger les batteries en route ; )

bulleb

Avant toute chose, ouvrez le PDF et regardez la dernière page, vous y trouverez 2 photos de la poupée nue terminée sans sa coiffe, une de profil, et une de face : cela vous donnera une vue d’ensemble sur le résultat à obtenir. Puis, je vous conseille TRES vivement (c’est un conseil pédagagogique d’amie) de lire les explications depuis le début jusqu’à la fin, au moins en regardant les images ; ) Vous aurez ainsi une première approche de ce qui vous attend – rien n’est plus décourageant que de naviguer à l’aveugle. Ensuite, FAITES CONFIANCE : tout cela va être beaucoup plus facile à faire qu’il n’y paraît !

bullec

Prenez les planches contenant les pièces de la poupée, soit une planche A4 et une planche A5 ; si vous avez acheté votre kit lors du salon ou en prévente à ce moment là (novembre), vous avez reçu les planches en PDF avec les explications, il faut les imprimer. Distinguez bien après les avoir découpées :

-les pièces à couper dans le tissu : les bras SEULEMENT dans le tissu chair, le corps et les jambes sont à couper dans le tissu de couleur (gris, beige, rose ou bleu selon les poupées – voir photo à la fin du pas à pas).

-les pièces à couper dans le thermocollant

-les gabarits des bras et jambes

-le gabarit du corps : reportez-le sur le papier calque et découpez-le dans le papier calque.

*******

 Petit guide du thermocollant

Voici ci-dessous un petit guide pour faire connaissance avec le thermocollant en général :

Petit_guide_du_thermocollant

Dans notre kit poupée, nous avons placé un tout petit morceau de thermocollant double face, entre le visage de poupée et le washi tape (ou scotch). Ne le perdez pas ! il vous servira à coller ensemble les 2 épaisseurs des oreilles de la coiffe de la poupée. Si le thermocollant est très fin et transparent, il se pose directement entre les 2 épaisseurs de tissu et on repasse sur un des côtés pour le fixer. Si le thermocollant est un peu rigide, c’est qu’il est posé sur une feuille de papier : dans ce cas, il se pose ainsi : on coupe le morceau désiré, on le place entre les 2 épaisseurs de tissu, on repasse (sur un des tissus), puis on laisse refroidir – le thermocollant s’est collé à l’une des deux épaisseurs seulement. On enlève sur la surface du thermocollant la couche de papier, puis on repasse une nouvelle fois toutes les épaisseurs ensemble : cette fois, le thermocollant colle aux deux tissus, et les collent donc entre eux.

***

Complément technique des livrets de patrons

& NUN studio magazine

Faire une jolie lisière au point mousse

Pour faire une jolie lisière au point mousse, la première maille de chaque rang n’est jamais tricotée, elle est simplement glissée d’une aig à l’autre. Vous obtiendrez ainsi un joli résultat pour les bas de manche d’une part, et les côtés des pulls et gilet d’autre part, qui seront assemblés en grafting avec plus de facilité.

Note : cette lisière n’est jolie que sur un point uni, si vous changez de couleur, tricotez la première maille dans la nouvelle couleur.

Augmenter des mailles en début de rang

Vous connaissez sans doute les augmentations en cours de rang, mais il est possible aussi de faire des augmentations en début de rang, en nombre aussi grand qu’on le désire. Ceci permet de réaliser facilement des ouvrages en T ou en croix, dont le rendu est impeccable.

Ces augmentations consistent à monter de nouvelles mailles à partir du fil de l’ouvrage en cours. Vous trouverez ICI une video qui vous explique très clairement ce travail, très simple à réaliser. Il existe une autre technique, que vous pouvez voir ICI, c’est celle que j’utilise personnellement, mais malheureusement la video est de mauvaise qualité, donc c’est à vous de voir celle qui vous parle le plus. Le résultat revient au même.

L’assemblage en grafting au point mousse

Vous trouverez ICI une video vous montrant un assemblage vertical (valable pour les côtés des pulls, par exemple) pour un résultat totalement invisible (simple et terriblement gratifiant  : )) et ICI un assemblage horizontal (valable pour les dessous de manches, par exemple).

Assembler au tricot 2 parties dans le sens horizontal

Nous proposons dans notre livret un modèle (n°17, le pull à basques) permettant d’expérimenter cette technique simple, qui fait gagner du temps, et donne un résultat très propre. Je vous mets le lien vers la video en anglais et français (merci Verom!) et je vous fais une petite prose pour la préparation : ) :

Vous avez devant vous une 1e partie de votre ouvrage, réalisée précédemment, qui est en attente, et une 2e partie qui est en cours de réalisation. Les 2 parties doivent avoir le même nombre de mailles. Dans notre exemple, nous dirons 10 mailles.

Il vous faut  3 aiguilles droites ; si vous n’avez pas plus de 2 aiguilles du n° que vous utilisez, prenez une 3e aiguille d’un numéro proche, et transférez dessus la 1ère partie en attente. L’ouvrage doit se présenter  comme suit : envers du travail vers vous, la pointe de l’aiguille doit être orientée vers la droite.

 On pose ensuite les deux parties l’une contre l’autre, endroit contre endroit, aiguille contre aiguille, comme pour une couture ; comme sur la photo, les pointes des aiguilles sont toutes les 2 orientées vers la droiteet le fil qui va servir à tricoter est lui aussi à droite.

Prenez votre 3e aiguille, et tricoter ensuite le rang à l’endroit, en prenant ensemble, pour chaque maille tricotée, une maille de la 1e aiguille et une maille de la 2e aiguille. En même temps (comme sur la video), ou bien au rang suivant (si ça vous fait trop en une fois – comme toutes les mailles ont été tricotées 2 par 2, vous avez donc 10m sur votre 3e aiguille) rabattez les mailles à l’endroit, comme d’habitude pour finir un ouvrage.

***

 Si vous avez des questions précises concernant les explications du kit poupée ou des vêtements, n’hésitez pas à envoyer un mail sur notre formulaire de contact, en joignant si nécessaire une photo montrant votre avancée. J’essaierai de les rassembler et d’y répondre ici pour que tout le monde puisse en profiter. Merci à toutes !

ATLANTA – un nouveau patron pour l’été

Séance 2 (12)RED

Bonjour à toutes! Il y a un mois environ, je vous présentais le livre « Poupée à coudre – exercices de style », aux éditions Marabout… mais en réalité, j’avais commencé à travailler depuis juillet 2015 sur un petit patron d’été ! Il a fallu un peu de temps pour y apporter la dernière touche, et le voilà, tout frais :

Sur ce projet, j’ai eu l’énorme chance de pouvoir travailler en collaboration avec Laetitia et Elyse (@letiogre et @elysepetitechambrenoire), qui ont réalisé de magnifiques photos en aout dernier. Je ne vous explique même pas la patience qu’il m’a fallu pour attendre de pouvoir vous les montrer ce printemps !! Leurs filles, dont la beauté est si fraîche et vivante, ont permis à mes 3 petits modèles de tissus (3 interprétations différentes du patron ATLANTA) de prendre vraiment « corps » et je suis émerveillée par le résultat. Je vous invite à en admirer une petite sélection ci-dessous et dans le diaporama.

Séance 1 (19)RED

ci-dessus : photo Elyseci-dessous : photos Laetitia

YQ7A4292red

YQ7A4437red

YQ7A4334red

YQ7A4389RED

ATLANTAfichetechnique_titre (1)

De façon très pratique, je voulais un modèle facile à vivre et facile à réaliser, sans difficulté particulière : pas de fermeture éclair ni de boutonnière, une forme qui permette d’être ajusté selon la taille de l’enfant, et donc, capable de traverser quelques saisons. Je voulais quelque chose d’enfantin, féminin mais sans sophistication. Pour pouvoir réaliser la manche et son effet « virevoltant », j’ai opté pour un patronage assez complexe, mais qui, rassurez-vous, ne demande pas de compétences particulières lors du montage du vêtement… il suffit juste de comprendre « comment ça marche », et pour cela, j’ai pris le temps de vous mettre beaucoup de schémas, en couleurs. J’espère que cela vous plaira !

vue patron papier red

Le patron (4-10 ans) se présente sous la forme de notre pochette en papier de luxe crème habituelle (voir patrons C’est dimanche), mais dans un nouveau format proche du A5. Ceci pour permettre un envoi plus aisé, et aussi (et surtout) pour vous permettre de distinguer facilement les « nouveaux » patrons NUN studio des « anciens » patrons C’est dimanche – comme vous l’avez peut-être déjà lu, nous envisageons de reprendre certains de nos anciens patrons, en versions modifiées et revisitées, plus conformes à ce que nous avons en tête maintenant ! Le tracé des pièces sur la planche de patron est désormais informatisé. Dans la pochette, vous trouverez aussi, et c’est nouveau, un livret d’explication de 16 pages en couleurs, imprimé sur papier glacé (voir extrait ICI), avec non seulement les explications du modèle, mais des photos pour vous inspirer et des petites fiches techniques en rapport avec le modèle, pour que vous soyez vraiment guidées pas à pas. Nous espérons que toutes ces nouveautés vous permettront de faire de ce moment de couture un moment encore plus agréable et beau…

Vous remarquerez que le livret, s’il donne un métrage de tissu en 110 et 140 pour chaque taille, ne comporte pas de plan de coupe : c’est tout à fait volontaire. Je me suis aperçu que si je donnais un plan de coupe général, il n’était pas du tout significatif pour la plupart des tailles – il fallait plus de 3m pour certaines, alors qu’il s’agit d’une robe sans manche ! J’ai donc calculé pour chaque taille, chaque version et chaque largeur de tissu un PLAN DE COUPE (soit 16 en tout…) ce qui m’a pris un certain temps, mais qui pourra bien sûr vous être utile ; vous le trouverez à la fin de cet article (cliquez sur la taille qui vous intéresse pour accéder au PDF). Voici en plus quelques petites astuces à retenir :

  • ne commencez jamais à couper les pièces dans le tissu avant d’être sûre que toutes pièces entrent bien dans votre métrage.
  • dans un tissu où le motif n’a pas de sens particulier, les manches peuvent se tailler dans le droit fil ou perpendiculairement au droit fil. Vous choisissez alors pour les 2 manches (+ leur doublure) la même option.
  • si vous manquez d’un peu de largeur de tissu, vous pouvez réduire légèrement les pièces « jupe devant » et « jupe dos » en largeur. Attention de ne pas être trop gourmande cependant, réduire de 30% est un grand, grand maximum, au risque de changer trop nettement le résultat final. Idem pour les liens du dos : enlever 3cm est toujours possible, mais n’exagérez pas la réduction.
  • les doublures dos et devant peuvent à la limite être coupées dans un autre tissu, cependant attention à le choisir soigneusement pour ne pas altérer l’ensemble : le tissu sera forcément visible ici ou là, spécialement dans le dos, au niveau de la partie nouée (liens). Je ne suis pas très fan de cette option, mais sans autre recours, vous pouvez opter pour cette solution.

Dernière petite note avant de vous quitter : c’est dit très clairement dans le livret d’explication, mais je me permets d’insister encore une fois, au risque d’être un peu pénible : le choix du tissu est très important, pour que les manches puissent avoir l’effet escompté. Si vous utilisez un tissu trop raide, les manches auront un effet terriblement disgracieux – je pèse mes mots : ). Pour éviter cela, c’est très simple : utilisez un tissu fin et/ou très souple (voile de coton, Liberty par exemple) qui retombera joliment. Si vous voulez poser une bordure de pompons au bas des manches, prenez pour tissu principal et doublure des manches un tissu fin ; à ce sujet, lors de mon interprétation avec le tissu « indie blue » (voir photo ci-dessous), j’ai opté pour un tissu normal, doublure voile de coton + galon pompon… eh bien je regrette, car l’ensemble est un peu trop raide. Si vous regardez bien les photos, vous verrez que les manches ont parfois été « mises en pli » au fer pour prendre une jolie forme. Cela ne devrait pas être nécessaire. Donc voilà, tirez les leçons de mes erreurs, et faites votre choix afin d’avoir la plus jolie de toutes les robes de l’été !

Enfin, n’oubliez pas de partager sur Instragram avec les tags #atlantapattern et #nunstudiodiy !

Sans titre-03

plandecoupe_titre

4A6A8A10A

Les pièces de patron sont représentées par des rectangles au lieu de leur forme réelle, pour des raisons de commodité. Pensez à bien couper les pièces « au pli » ou « en vis-à-vis », lorsque c’est mentionné. Cliquez sur la taille ci-dessus pour accéder au PDF du plan de coupe.

Elyse prend des photos de vos grands évènements ;
si vous aimez son travail,
vous pouvez la contacter via son blog ou son compte Instagram.