ATLANTA lady new sewing pattern !

This post is not yet available in english – we apologize for this inconvenient. Please use a translator.

Bonjour à toutes, Je viens vous partager ici, comme à mon habitude, les grandes nouvelles de l’atelier ! Vous avez été nombreuses à craquer sur la version “enfant” de notre patron ATLANTA, nombreuses aussi à l’imaginer en version femme… j’avoue qu’au début j’étais un peu réticente à cette idée, sachant combien un modèle a un tombé différent sur un adulte et un enfant, et puis peu à peu, les solutions techniques se sont précisées dans ma tête, et le modèle a pris forme ! J’ai pris beaucoup de plaisir à le dessiner et à le peaufiner, grâce à l’appui précieux de testeuses qui ont joué le jeu avec beaucoup de professionnalisme et de précision, merci à elles !!!

Voici quelques photos, issues de notre atelier ou de celui de nos testeuses, les photos “officielles” sortiront un peu plus tard !

ATLANTA-lady-4

ATLANTA-lady-1Voici ci-dessus le dos définitif. Sur les photos suivantes, les testeuses avaient travaillé avec une première version du dos, légèrement différente : plus échancrée au décolleté, moins large pour la partie basse, et avec des plis plats – d’où la petite différence de tombé. 

La version de Célestine et Cie :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOn voit sur la dernière photo les plis plats du dos, qui avaient pour but d’amincir la silhouette de dos… mais j’ai eu la main un peu lourde ! après plusieurs réglages, l’Atlanta a retrouvé des fronces discrètes dans le dos, c’est mieux ainsi !

L’ATLANTA de Bee Made :

Atlanta Bee made 1b Atlanta Bee made 2cSur cette dernière photo, vous pouvez mieux vous rendre compte du tombé du modèle sur la poitrine. Barbara a un peu raccourci son Atlanta car elle trouvait que c’était plus seyant sur elle : à vous de choisir la longueur de la vôtre, simple haut, tunique, mini-robe, robe, ou maxi-robe aux chevilles ! les interprétations sont quasi infinies.

Voici ce qui le différencie de la version enfant :

  • L’empiècement de poitrine se situe 1 à 2 cm au-dessus de la poitrine, ce qui permet l’ampleur suffisante pour toutes les poitrines. Il a été dessiné de plus en tenant compte du volume de la poitrine (comme une pince si vous voulez).
  • Les fronces sont moins nombreuses et ciblées, afin d’éviter autant que possible un éventuel effet “gonflant” pas très seyant. Elles sont juste là où il faut.

Enfin, l’ajustement du dos a demandé un peu de temps et nous avons opté pour :

  • Un décolleté remonté pour permettre un bon maintien des manches sur les épaules – à ce sujet, je me permets d’insister, suivez les finitions à la lettre pour la surpiqûre de l’encolure. Il est joli sans être plongeant non plus, juste ce qu’il faut pour pouvoir porter votre ATLANTA en toutes circonstances.

Tout le reste a été gardé fidèle au modèle enfant : les jolies manches, le noeud, les ajouts éventuels de pompons ou de dentelles… puisque ce sont tous ces petits détails qui font son charme et son identité !

leplus1Suivez-nous sur IG ou Facebook, nous vous proposerons de quoi vous inspirer pour votre propre version d’Altanta lady, des petits concours pour gagner des patrons, des duos mère/fille, etc… et n’oubliez pas de partager vos cousettes avec les hashtags #atlantapattern et #nunstudiodiy !

All this for… that !

The english translation for this post is currently not available – we apologize to our english readers…! 

C‘est toujours très difficile d’annoncer une nouvelle qui nous a brûlé les lèvres pendant… pfiou… quelques bons mois on va dire ! Donc je crois que je vais simplement vous laisser découvrir en images, les photos parlant d’elles-mêmes. Si, quand même, la petite chose que je peux dire, c’est que j’ai toujours rêvé, petite, d’écrire un livre. J’ai fait partie de ces enfants qui dévorent les romans, la poésie, bref tout ce qui est plein de mots à l’intérieur… un appétit viscéral. Quant au désir d’écrire un livre (un recueil de nouvelles ou de poésie), c’était comme un prolongement de moi-même. Pourquoi est-ce que je vous dis tout cela ? Parce que je trouve que le Bon Dieu a beaucoup d’humour… je crois que je n’aurais jamais, mais jamais imaginé que ce livre aurait TANT d’images et SI PEU de mots !! : )

Et je crois que ça donne le ton de ce livre. Juste pour s’amuser. Enfin vous verrez, il y a aussi plein d’explications, des dessins, des patrons, et tout et tout. Mais le principal, c’est cette petite demoiselle qui se promène tranquillement dans le temps et l’espace en changeant de tenue. Je suis sûre que vous vous amuserez autant que moi à la coudre et à l’habiller, et croyez-moi, c’est une aventure qui ne fait que commencer !

leplus1Poupée à coudre – exercices de style, aux éditions Marabout, en prévente sur notre boutique en ligne – envoi prévu autour du 9 mars.

Je ne signe pas d’autographe parce que je trouve que pour une religieuse c’est un peu bizarre, mais par contre, je joindrai à chaque livre une carte de visite avec un petit mot personnalisé. Si vous voulez offrir le livre à quelqu’un, vous pouvez mentionner au moment de la commande le nom de la personne à qui il est destiné (pour que le petit mot soit vraiment personnalisé!).

photographer

The english translation for this post in currently not available – we apologize to our english readers…! 

Il est des personnes dont la présence est évidente dans nos vies… Laetitia fait partie de celles-là au regard du parcours de C’est dimanche – devenu NUN studio depuis.

C’est lors du premier concours photo C’est dimanche (organisé autour des patrons de couture pour enfants de notre marque) que Laetitia fait son entrée… avec la petite bouille à fondre de sa fille et son regard de photographe à la fois extrêmement subtil, précis et doux (des qualités presque antinomiques et pourtant si précieuses), elle conquiert le jury du concours et remporte le 1er Prix. C’est le début d’une amitié, qui grandit avec la blondinette à jolies boucles et le talent de sa maman.

C’est que la jeune femme a tout pour nous plaire et nous séduire : une enfance à la campagne aux portes de Paris, au milieu des peintures, des livres et de la brocante de son père. De quoi développer sa sensibilité de petite fille, déjà acquise en héritage maternel, une corde sensible transmise par les violons tziganes d’une famille d’Europe de l’Est… Laetitia entre dans la vie active par l’enseignement, puis, au gré de ses multiples déménagements, se recentre sur ce qu’elle a toujours voulu faire: créer et photographier. Elle se forme alors et vend ses photos dans des boutiques de décoration de La Haye. Ses trois beaux enfants, si différents, et particulièrement la petite dernière, l’inspirent et la stimulent, au milieu des décors les plus variés de ses pérégrinations : la nature du Lac Léman, les plages des Pays-bas, et plus récemment celles de la Bretagne où elle a emménagé. Actuellement, elle explore la photographie d’art et continue la photographie argentique avec des cours aux Beaux-Arts.

BART_Bakfiets-660px

BART_DSCF1661-660px

BART_YQ7A0322-660px

Laetitia Clément a participé à de nombreuses collections de nos patrons pour enfants (les robes Paris et Beltsy, le tablier Charleston, etc.), ainsi que son frère, Micky Clément (robe Roma), photographe lui aussi.

BART_Parisrose-660px

BART_Volga1-660px

BART_Beltsylierre-660px

Je ne saurais comment trouver les mots pour les remercier tous les deux de ce qu’ils ont apporté par leur collaboration à notre travail de designer… un supplément d’âme, une profondeur, une plongée incarnée dans l’enfance. Laetitia, ton regard de mère et d’artiste sur ta fille nous a toujours tellement touchées… surtout ne t’arrête pas !

A très vite pour une nouvelle page de cette belle histoire…

leplus1Vous pouvez retrouver le magnifique travail de Laetitia Clément sur son Instagram @letiogre et son blog www.ogresbis.blogspot.fr.

your orders care

The english translation for this post in currently not available – we apologize to our english readers…! 

Connaissez-vous soeur Noémie ? C’est elle qui vous répond lorsque vous vous posez une question à propos de l’approvisionnement de la boutique ou du suivi de votre commande, elle encore qui veille à préparer vos commandes pour qu’elles vous arrivent à temps. Et avec la nouvelle boutique, nous inaugurons une nouvelle façon de travailler, de nouvelles enveloppes, de nouveaux affranchissements… bref, vous l’aurez compris, tout est NOUVEAU !

Désormais vos commandes seront envoyées dans des pochettes à bulles toutes douces pour plus de sécurité – exception faite des commandes exclusivement composées de tissu. Elles seront l’objet d’un envoi suivi, Lettre suivie jusqu’à 1kg puis Colissimo. Le n° de suivi vous sera communiqué manuellement sur simple demande. Nous espérons que cette nouvelle organisation vous donnera entière satisfaction et soeur Noémie se joint à moi pour vous souhaiter de très belles heures de créations !

 leplus1Les nouveaux tarifs de frais de port sont disponibles ICI. Comme notre boutique est toute neuve, n’hésitez pas à nous faire savoir si vous avez rencontré une difficulté lors de votre commande. Merci et à bientôt.

New Home… !

The english translation for this post in currently not available – we apologize to our english readers…! 

Voilà, le moment d’écrire ce premier billet est venu… après plus de 7 ans sur la toile je ne pensais pas sentir de nouveau les frémissements des débuts ! Cette joie et cette émotion ont été possibles grâce à des mois de réflexion et de labeur, et aujourd’hui je me sens simplement là pour vous, sans a priori, juste là avec mon travail, mes inspirations, mes enthousiasmes ! Et je ne suis pas seule… une petite équipe de talentueuses jeunes femmes est là aussi.

Donc : bienvenue. Bienvenue et merci… pour votre patience d’abord, et pour votre attachement à l’esprit plus qu’à la lettre – j’entends par là votre fidélité à nous suivre dans nos voyages au-delà des patrons, dans mes recherches sur l’essentiel, sur l’enfance surtout, et dont les poupées font désormais partie.

Je vous laisse faire une petite visite et à bientôt !